Récupération des chutes de verre

Pour tout vitrailliste, il est désagréable de jeter les chutes de verre de couleur, d’autant que certains coûtes très cher. Savoir qu’ils seront recyclés en bouteille est une bien faible compensation. Les chutes représentent 30 à 40% des surfaces utilisées et deviennent vite encombrantes.

Dans l’objectif de réduire au minimum mes rejets j’ai tenté, avec plus ou moins de succès,  les quelques expériences ci-après, que je suis prêt à partager.

- Frittes de verre pour fusing. La poudre de verre et les frittes jusqu’à 5mm sont compatibles avec n’importe quel verre fusing ou non. Les différences de viscosité et de dilatation n’apportent pas de contraintes incompatibles entre le substrat et les dépôts tant que ceux-ci restent limités. Ainsi on peut utiliser du verre à vitre et le décorer agréablement avec du frittage à bon marché. Il faudra néanmoins attendre au minimum 1 mois avant d'être certain que les contraintes résiduelles n'affectent pas le support. Lors de l'opération de fusing on allongera la période de refroidissement entre 540°C et l'ambiance. 

    Pour réaliser ces frittes j’utilise un pilon et un mortier de laboratoire en céramique. J'ai recouvert le mortier une plaque de verre épaisse percée pour passer le pilon ce qui permet de voir sans risque pour les yeux. Le tri dimensionnel s’effectue au moyen de pots successifs dont j’ai percé le fond de nombreux trous du diamètre des frittes désirées, jusqu’à la poudre de verre.

- Collage de morceaux sur un verre à vitre pour réaliser une décoration moderne. Le collage est effectué avec de la colle UV la lampe par dessous le verre à vitre. Pour un meilleur aspect on passe les chutes de verre au four avant collage, bien à plat, pour arrondir les angles. Le collage peut s'effectuer aussi avec du silicone, ce qui est plus long et moins onéreux. 

-Toujours dans  cet objectif j’ai réalisé un encadrement en morceaux de verre. Autour d’une plaque de verre à vitre de dimensions adaptée à la photo à encadrer, j’ai ajusté, sans espace des morceaux de verre que j’ai collé avec une colle UV. C’est un travail assez fastidieux, mais le résultat est agréable et permet toutes les combinaisons imaginables.

- Blocs de verre 

    Si les chutes sont du même verre il est aisé de les fondre ensemble dans un moule à la forme désirée. De nombreuses cavités peuvent apparaître ce qui donne un aspect esthétique à la pièce. On peut accentuer le bullage au moyen de borax. On ne pourra pas, à mon avis, utiliser ces pièces comme dalles de verre.

    Si les chutes sont du verre de fusing, de même caractéristiques, on pourra faire des blocs décoratifs aux couleurs variées. Le bullage va disparaître si la température de fusion est élevée.   

    Si les verres sont de natures différentes il sera toujours possible de les fondre ensemble, mais le résultat est aléatoire car de très nombreuses craquelures vont apparaître dans la masse et rendre l’ensemble très fragile. Il arrive que le résultat soit spectaculaire comme le montre la photo. Pour solidifier un peu l'ensemble et vernir le dessus une couche de fondant sera étalée sur le dessus et cuit a nouveau mais à 600°C maximum.

503 Service Unavailable

Service Unavailable

The server is temporarily unable to service your request due to maintenance downtime or capacity problems. Please try again later.

Additionally, a 503 Service Unavailable error was encountered while trying to use an ErrorDocument to handle the request.