Mes moyens

Cette page sur « Mes moyens» a pour objet de donner aux internautes, éventuellement intéressés par la réalisation de vitraux et d’objets en verre plat, les bases matérielles et financières permettant l'expression de cette passion, à savoir :

Un atelier dédié de 20/25m2 donne une place suffisante pour les tables, meubles et appareils nécessaires.
 


 

  • 1 table bureau pour les cartons, la littérature, l’ordinateur,
  • 1 table de préparation pour la découpe des verres et le meulage,
  • 1 table lumineuse pour les peintures des grisailles, émaux, 
  • 1 table de montage des vitraux de 2mx1m haut de 1,05m recouverte d’un contreplaqué de 10mm pour le pointage des verres,
  • 1 placard (ou des casiers) de rangement des : (Voit photo ci-dessous)
    •  verres par couleur, type et usage selon le classement de l'échantillonnage décrit ci-après,
    •  émaux, grisailles, produits (médium, huile de lin, vinaigre blanc, blanc de Meudon, etc.),
    •  petits outillages pour la soudure, la découpe, etc.,
  • 1 meuble (à tiroirs) permet de stocker les morceaux de verre encore utilisables,
  • 1 coin isolé pour les collages UV lors de réalisation d'objets en verre,
  • Des étagères solides pour ranger les boites des différents plombs de montage,
  • L’outillage de base du vitrailliste, à savoir : ciseau 3 lames, coupe verre, pince à gruger, marteau, couteau à plomb, pointes spéciales de maintien des verres, pinceaux, pissettes, etc.,
  • 1 ensemble de pinceaux, brosses à blaireauter et putoiser, des shaper, spalter, des grattoirs,
  • 1 échantillonnage des verres répertoriés et classés, 

Cahier                               

              Afin de mieux connaître mes disponibilités lors du choix des verres, sans avoir à farfouiller continuellement dans les casiers de rangement au risque de m'abimer les doigts,  je me suis constitué un cahier d'échantillonnage de tous les verres en stock. Je dispose aujourd’hui de 17m2 de verres antiques, colorés, bariolés et pour fusing. J’ai classé ces verres par ordre, caractéristique, couleur dominante, usage. Chaque plaque de verre et son échantillon sont référencée de façon descriptive (ex : BrVr6 = verre bariolé vert n°6). Sur un tableur Excel, pour chaque référence je trouve : les références fournisseur, les surfaces en stock, le coût au m2, etc. Ce lourd travail à l’origine est aisé à suivre. Il permet en autre de noter sur le carton du projet les verres utilisés, et de suivre les stocks, et prévoir les commandes. 

  • Une collection de grisailles, d’émaux opaques et transparents ainsi que les céments (jaune d’argent, rouge de cuivre)  pour les dessins et peintures sur verre.
  • Un four électrique programmable (par rampes, paliers et refroidissement rapide)


 

              Le four que j’ai réalisé à un volume utile de 400x400x400mm. Une puissance modulable automatiquement jusqu'à 5,3kW, un régulateur programmable par ordinateur, un refroidissement rapide pour éviter la cristallisation du verre. De plus j’enregistre la courbe réelle obtenue dans le four, ce qui permet de conserver l’historique des essais et des travaux.

  • De l’outillage comme une meuleuse, des  moyens de soudage des plombs et de perçage du verre.
  • De la littérature spécialisée sur les techniques du vitrailliste, le thermoformage, le fusing, les modèles, etc.

L’investissement engagé en 7 ans représente un montant de 8200 € répartit ainsi :

  • 2 Stages : 1100 €
  • Frais d’hébergement durant les stages : 1000 €
  • Stocks de verres  à ce jour : 1800 €
  • Produits (plombs, grisailles, émaux, etc.) : 1700 €
  • Outillages  et littérature : 900 €
  • Four et régulation (fabriqué par moi-même) : 1700 €

Cet investissement, relativement important, me permet de fonctionner correctement aujourd’hui. Il peut être réduit si l’on ne travaille pas les grisailles, les émaux ni le fusing, et que l’on se satisfasse de verres plus ordinaires. Il faut ajouter à cette somme les consommations annuelles de verres, plombs, produits et l’électricité du four pour les réalisations. Ceci est fonction de la quantité de vitraux et objets réalisés.

Mise à jour Novenbre 2017